LES PYRENNEES FRANCO ESPAGNOLES

DU 15 AU 21 SEPTEMBRE 2018

La grande cordillère montagneuse des Pyrénées, qui sépare le nord de l’Espagne du reste de l’Europe, est un territoire à la nature fascinante. Ses quelques 450 kilomètres s’étendent de la mer Cantabrique à la Méditerranée. Une frontière naturelle, royaume de l’eau, des forêts et des vallées, où vous vivrez de grandes émotions.

Résultat de recherche d'images pour "les pyrénées franco espagnoles"Vielha: Capitale du Val d’Aran, c’est une petite ville pyrénéenne qui compte près de 4 000 habitants. Elle est entourée de sommets qui dépassent les 2 000 mètres et elle a commencé à se construire dans l’agrandissement que forme la vallée de la Garonne, dans son point d’union avec la rivière Nere qui traverse la localité.

La Garonne:

Le Pla de Beret: C’est une zone plane à 1 860 m d’altitude, et un col des Pyrénées situé en Espagne dans le Val d’Aran. Deux sources jaillissent au Pla de Beret : celle de la Noguera Pallaresa, et l’ull ou ulh de Garona, la source de la Garonne, dite aussi Garonne orientale. Depuis 1931, où Norbert Casteret a mis en évidence que les eaux du Guelh de Joèu, près de la frontière française, provenaient, via le « Trou du Toro », du massif de la Maladeta, la source officielle de la Garonne, selon les conventions, ne serait plus au Pla de Beret mais à la source de ce petit ruisseau né à une altitude supérieure.

Le Pic du Midi: Depuis le cœur de la station de La Mongie, le téléphérique du Pic du Midi vous transporte en 15 minutes à 2877 mètres d’altitude. C’est une ascension spectaculaire qui se déroule en deux étapes vers la haute montagne. A 2341 m, au Pic du Taoulet, vous changez de cabine. C’est le grand départ… Vous êtes suspendu dans les airs et vous filez dans le silence des cieux. Vous avez en ligne de mire le sommet qui s’approche, telle une forteresse géante qui semble dominer le monde.

La Vall de Boi:  Il se trouve au pied du massif du Besiberri/Punta Alta. A l’époque où les arabes étaient présents dans la péninsule ibérique, ils ne remontèrent pas la vallée, contrairement aux pèlerins qui y passaient pour se rendre à St Jacques de Compostelle. En parallèle, dès le 11ème siècle, de nouvelle techniques architecturales provenant de Lombardie affluèrent dans la vallée pour donner naissance à une vague de constructions des églises que l’on connait maintenant. Laissé de côté pendant plusieurs siècles, ce n’est qu’en 1907 que ce patrimoine monumental illustrant parfaitement l’art roman en milieu rural fut « redécouvert ». Par chance la plupart des éléments architecturaux ont su traverser les âges en restant intacts. Ils furent mis en lumière par l’Institut des Etudes Catalanes qui organisa une expédition dirigée par l’architecte Josep Puig i Cadafalch.

Roda de Isábena peut se vanter d’être la plus petite localité d’Espagne à posséder une cathédrale. La cathédrale fut détruite au Xe siècle, reconstruite entre 1053 et 1067, et complétée tout au long du XIIe siècle. Nous pourrons admirer son cloître, le sépulcre de San Ramón et le Grand retable. Son ancien réfectoire a été aménagé en restaurant d’une auberge.Toutefois, il est frappant de constater qu’un noyau urbain aussi petit ait été un siège épiscopal d’une telle envergure à l’époque, et une localité avec une vie artistique et historique si intense de nos jours. Or, si nous considérons le contexte historique du Xe siècle, où l’on assiste à la formation de foyers de résistance contre l’invasion arabe dans la zone des Pyrénées, nous comprendrons aisément l’enjeu de l’existence de la cathédrale.

 

Venez vous inscrire dans nos agences de voyages d’Annonay, Tournon , et Valence. Un départ des principales villes de la Drôme et de l’Ardèche est organisé avec les Cars du Vivarais pour le transport des voyageurs en autocar de grand tourisme. Consultez le programme de ce voyage dans notre rubrique NOS VOYAGES.  BROCHURES EN LIGNE

www.cars-du-vivarais.fr    Chabannes-voyages.fr