Grand tour d’Italie

Du 06 au 15 juillet 2020

L’Italie, pays européen bordé par la Méditerranée et l’Adriatique, a laissé une forte empreinte sur la culture et la cuisine occidentales. Sa capitale, Rome, abrite le Vatican ainsi que des trésors artistiques et des ruines antiques. Les autres grandes villes comprennent Florence, avec des chefs-d’œuvre de la Renaissance comme le David de Michel-Ange et le dôme de Brunelleschi, Venise, la ville des canaux, et Milan, la capitale italienne de la mode.

La Rome antique est à la fois la ville de Rome et l’État qu’elle fonde dans l’Antiquité. L’idée de Rome antique est inséparable de celle de la culture latine. Ce regroupement de villages au VIIIe siècle av. J.-C. parvint à dominer l’ensemble du monde méditerranéen et de l’Europe de l’Ouest du Ier au Ve siècle par la conquête militaire et par l’assimilation des élites locales. Sa domination a laissé d’importantes traces archéologiques et de nombreux témoignages littéraires. Elle façonne encore aujourd’hui l’image de la civilisation occidentale. Durant ces siècles, la civilisation romaine passe d’une monarchie à une république oligarchique puis à un empire autocratique.

L’histoire de Rome s’étend sur plus de vingt-huit siècles, depuis sa fondation mythique par Romulus en 753 av. J.-C. jusqu’à son rôle actuel de capitale de la république italienne. Second berceau de la civilisation occidentale après Athènes, la ville fut successivement le centre de la monarchie romaine, de la république romaine (509 av. J.-C. – 27 av. J.-C.), puis de l’Empire romain (27 av. J.-C. – 330). Durant cette période, où naît la célèbre expression proverbiale « tous les chemins mènent à Rome », la ville aurait compté entre un et deux millions d’habitants et domine l’Europe, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient tant militairement que culturellement, diffusant dans ces territoires la langue latine, ses arts et techniques ainsi que la religion chrétienne. Depuis le Ier siècle elle abrite le siège de l’Église catholique romaine, au sein des États pontificaux (752-1870) puis de la Cité du Vatican.

Considérablement agrandie par de grands travaux sous Jules César et surtout sous Auguste, la ville est partiellement détruite lors du Grand incendie de Rome – le Circus Maximus notamment. À partir du XVe siècle, presque tous les papes depuis Nicolas V (1447-1455) perpétuent la tradition de l’architecture romaine et ambitionnent de faire de Rome le principal centre culturel et artistique de l’Occident. La ville devient l’un des foyers de la Renaissance italienne, avec Florence et Venise, et donne naissance au style baroque – dont témoigne encore son centre historique, classé par l’UNESCO comme site du Patrimoine mondiale. Des artistes comme Michel-Ange, Raphaël ou Le Bernin s’y installent et produisent des œuvres telles que la basilique Saint-Pierre, la chapelle Sixtine, la fontaine de Trevi, le Capitole ou les Chambres de Raphaël. Au XIXe siècle, Rome est le symbole de l’unité italienne et devient la capitale du Royaume d’Italie, puis de la République après la Seconde Guerre mondiale.

 

Venez vous inscrire dans nos agences de voyages Chabannes et Publitour de Saint Félicien, Annonay, Tournon, Saint- Etienne, Lyon et Valence. Un départ des  villes de Drôme et d’Ardèche est organisé avec les Cars du Vivarais pour le transport des voyageurs en autocar de grand tourisme. Consultez le programme de

ce voyage dans notre rubrique NOS VOYAGES.  BROCHURES EN LIGNE